Interview: Frédéric, écrivain et épicurien

L'interview de cette semaine est celle de Frédéric, écrivain à succès et contributeur éditorial pour diverses publications, notamment pour The Rake, Le Figaro et Watchonista. Après une brève carrière politique et diplomatique, il se consacre maintenant à sa passion pour l'écriture. En un mot, on pourrait dire qu'il est épicurien. Il a tellement de passions qu'il serait impossible de toutes les citer, en voici quelques-unes : les voitures de collection, le bon vin et la nourriture, les costumes parfaitement coupés, les cigares et James Bond (Les James Bond Cars, Editions Chêne, E/P/A, Beaux livres).

Portrait de Frédéric par Jamie Ferguson lors du Concours d'Elégance Suisse 2018 au Château de Coppet

Home is ...
En Provence, où sont mes origines. Ou au volant de ma voiture, pour ne pas prendre racine.

Frédéric avec sa femme, Anna, au volant de leur Alvis TD21, en 2018, lors d'une concours d'élégance automobile au Polo de Paris. 

Aventurier, métropolitain ou hédoniste?
Gourmand et campagnard avant tout. En dépit d’une apparence très citadine, je suis profondément un garçon de la campagne. 

Que signifie pour vous être un Gentle man?
Etre « un gentle man » c’est être idéaliste. Viser le meilleur. Ne pas dévier. Défendre les traditions. Etre courtois. Masquer ses émotions et ne pas rendre communicative son éventuelle anxiété, afin de protéger son entourage. C’est de rester maître de soi et de la situation. Ne pas céder aux modes ou à l’air du temps. Avoir le courage de ses opinions. Avoir de la fantaisie et de la dérision ; surtout de l’autodérision. C’est de jouer pour le plaisir du jeu et non pour gagner, même si, parfois, gagner est un plaisir. C’est être bien habillé; c’est-à-dire que cela ne se remarque pas tout de suite. C’est poursuivre un idéal et, parfois, réussir à le rattraper.

Frédéric en bateau à Venise
Un homme iconique?
Paul Morand, écrivain, diplomate, voyageur et cavalier. L’inventeur d’un style élégant et rapide, en cohérence avec son style de vie. 

Un lieu privilégié à recommander pour un premier rendez-vous?
Pour un premier rendez-vous, une librairie serait un labyrinthe idéal. Déambuler lentement parmi les rayonnages pour saisir quelles couvertures retiennent son regard, quels thèmes l’intéressent, la manière dont ses mains se saisissent des livres. Les sujets de conversations viennent tout seul, à voix feutrée. Un résumé, au dos d’un volume, permet de gagner du temps pour répondre à une question ou pour esquiver une réponse. A l’inverse, lire les premières pages d’un roman à haute voix peut devenir un premier instant sensuel. On peut tricher ou se révéler, dans une librairie.

Destination(s) de vacances ?
L’hiver dans la neige et l’été au bord de la Méditerranée. J’aime les fruits de saison et les vacances concordantes. Dès l’automne, seule la montagne et le froid occupent mon esprit. J’aime beaucoup skier. J’ai eu la chance de descendre de nombreuses pistes. J’ai une préférence pour les petits villages, car je n’aime pas les mondanités en vacances. Parmi mes stations favorites : Grindelwald, au pied de l’Eiger, en Suisse, mais aussi Sankt Anton am Arlberg, en Autriche, ou Risoul dans les Alpes de Haute-Provence, où nous nous retrouvons au soleil en famille. L’été, cap au sud, vers la Méditerrané, et de préférence les îles. Les îles du Frioul, à Marseille, étaient le décor de mes étés d’enfance. L’île de Porquerolles est un paradis. J’aimerais beaucoup découvrir aussi certaines îles italiennes ou du nord de la mer Egée. Explorer la côte dalmate et turque est dans mes prochains projets.


Frédéric à Chamonix, lors d'une montée en raquette du massif du Brévent, en face du Mont-Blanc

Un secret beauté?
Me raser. Cela peut sembler paradoxal, puisque je porte une barbe, mais je me rase toujours chaque jour, le cou et les joues. Si je suis assez attaché aux brosses à dents en os et en poils naturels (je déteste le plastique pour quoi que ce soit depuis très longtemps. Cela a longtemps semblé loufoque, aujourd’hui il paraît que c’est à la mode…), j’aime essayer régulièrement de nouveaux savons pour la barbe.

Je me masse ensuite le visage avec une crème onctueuse ou une huile sur ma peau, une routine relaxante essentielle à faire tous les matins.


Huile de visage & de rasage, Green + The Gent, disponible sur thegentler.co

Et enfin, vous trouverez toujours une pierre d'alun dans ma salle de bain. Une simple application rapide et un déodorant ne sont plus nécessaires. Grâce à The Gentler, j'ai découvert différents produits naturels et respectueux de la planète au même endroit et j'envisage maintenant d'essayer l'un de leurs déodorants sains et bio!

Déodorant Stick Ligne M, Susanne Kaufmann, disponible sur thegentler.co

Votre trousse de survie lorsque vous voyagez? 
Dans ma petite trousse de voyage, je ne transporte que ce qui me semble essentiel et difficile à trouver partout en voyage: mon peigne, mon rasoir, ma brosse à dents, un fragment de pierre d’alun, une brosse à ongles. Ce dernier objet est parfois salvateur pour être présentable après une journée au volant d’une auto ancienne…

Frédéric à la Cité de l'Automobile de Mulhouse au volant d'une Bugatti Type 40

Ce que vous aimez le plus?
Prendre le soleil. Rêver. Voyager au volant d’une auto agréable, sentir le vent sur un voilier, humer l’odeur des chevaux à l’écurie. Fumer la pipe ou le cigare. Lire les journaux au petit déjeuner. Déboucher une bouteille de vin. Ecrire au stylo ou au crayon à papier. Manger du chocolat. Ecouter du jazz ou de la musique baroque. Me servir d’un parapluie. 
Une préoccupation environnementale que vous voulez partager?
En ce qui concerne la protection de l'environnement, ce que je peux dire c'est que la nature a toujours joué une place essentielle dans mon environnement, ayant grandi à la campagne. Je ne mène pas vraiment d'action en ce sens, mais, par exemple, je ne me sers quasiment jamais de la climatisation, et, jamais en voiture (lorsqu'il y en a une... ma voiture date de 1962 et n'en est pas équipée). Cette obsession de vivre à température constante me semble absurde, qu'il s'agisse du chauffage en terrasse en plein air que de l'air conditionné pour faire du froid, avec un appareil qui consomme de l'énergie et dégage de la chaleur. La saleté des rues m'effare également. J'habite principalement à Paris, où la situation ne cesse de se dégrader non seulement parce que le maire est tellement obnubilé par sa croisade picrocholine et idéologique anti-voiture que tout le reste passe au second plan, y compris l'entretien des rues, mais aussi en raison du comportement individuel de nos contemporains, de tous âges. Il ne me serait jamais venu à l'idée de jeter un papier par terre, même enfant. J'aurais d'ailleurs reçu une fessée bien méritée. Pour aider à la protection de la nature, il faut sans doute commencer par lutter contre l'égocentrisme. L'environnement n'est pas l'affaire de tous, mais bien de chacun. 

Quelques-unes de ses adresses préférées à Paris

Mon coiffeur - le salon Desfossé, avenue Matignon. La grande adresse parisienne de la coiffure, repris par une équipe très dynamique.


Mes souliers - la maison Aubercy, rue Vivienne, qui conçoit et réalise des souliers comme peu de bottiers osent encore le faire. Un style très français, un savoir-faire maîtrisé, une courtoisie délicieuse.
Mes chemises -Daniel Lévy, rue du Cirque, où le terme sur-mesure garde tout son véritable sens.
Ma librairie favorite - La librairie Galignani, rue de Rivoli : un univers complet où l'on peut passer toute sa vie.
Mon café - Trois adresses favorites : la Brûlerie de Varenne, un torréfacteur artisanal dans une mini boutique remplie de gourmandises, le Café Verlet, rue Saint-Honoré, pour ses trouvailles de cafés rares du monde entier, et Café Kitsuné, au Palais-Royal, pour leur coup de main et leurs dosages parfais de cafés à emporter pour lire dans les jardins du Palais-Royal.

Découvrez plus:
2006 – Aston Martin, les cinquante plus belles histoires (Timée Editions)
2009 – Cary Grant (YB Editions, biographie, coll. Les images d'une vie)
2009 – Pilotes Ferrari (YB Editions)  - Grand Prix du meilleur livre sportif de l'année du Comité international olympique.
2010 – Frank Sinatra (YB Editions, biographie, coll. Les images d'une vie)
2011 – Steve McQueen, une passion pour la vitesse (YB Editions – Essai)
2012 – Les James Bond Girls, préface de Caterina Murino (Le Chêne E/P/A)
2013 – Aston Martin, un art de vivre, essai, (Le Chêne E/P/A – Beaux livres)
2015 – Les James Bond Cars (Le Chêne, E/P/A, Beaux livres)