Interview : Alexandre, l'éditeur de rêves

Son nom, Alexandre Assouline, frenchie vivant à New-York depuis plus de 15 ans. Nous l'avons rencontré pour la première fois il y a environ 10 ans dans la Big Apple alors qu'il étudiait à Concordia et Columbia. Après ses études, il a rejoint l'entreprise familiale d'édition, Assouline, en 2016. Il occupe désormais le poste de vice-président, où il se concentre sur le développement et la distribution internationale de la marque.

Alexandre photographié à l'hôtel Lowell à New York - à la suite du défilé de mode "Just Drew" d'Andrew Warrens.

Home is ...
Entre Paris, où j'ai grandi et où j'ai mes amis et mes souvenirs d'enfance, et New-York, où je vis et passe la plupart de mon temps - mais la ville est trop orienté vers les affaires pour devenir ma base à long terme.


Vue imprenable de l'appartement familial Parisien

Aventurier, métropolitain ou hédoniste?
Définitivement métropolitain - J'aime l'aventure mais j'ai besoin de l'énergie d'une ville!

Que signifie pour vous être un Gentle man?
Avoir de bonnes manières, être gentil et respectueux, surtout envers les femmes, et être franc en affaires.


Evénement à l'hôtel Plaza de New York pour le magazine de mode Harper's Bazaar - US.

Un homme iconique?
Jean-Paul Belmondo, il incarne l'élégance, l'esprit libre et une vie intrépide.

Un lieu privilégié à recommander pour un premier rendez-vous?
Un voyage quelque part - Se retrouver en dehors de votre zone de confort est le meilleur moyen de rencontrer l'autre et de découvrir sa vraie nature.

Destination(s) de vacances ? 
Marrakech et Capri - ces deux endroits ont beaucoup de caractère - avec une ambiance et des gens intéressants. Plus on y va, plus on apprend de l'endroit. On n'en a jamais assez. Je trouve aussi que les îles grecques moins connues comme Sifnos, sont particulièrement sous-estimées et méritent d'être mises en lumière. À Capri, j'aime aller dans un endroit spécial, la pizzeria Lo Sfizio, très local, c'est le rêve de s'y sentir comme à la maison!

Alexandre dans l'enchanteur "Jardin Majorelle" à Marrakech. Autrefois propriété du célèbre Yves Saint Laurent.

Un secret beauté?
Je fais 30 min d'elliptique tous les matins quand je me réveille. Ça m'aide à réveiller mon corps et mon esprit.

Votre trousse de survie lorsque vous voyagez?
J'apporte toujours mon masque en satin pour les yeux pour dormir, un échantillon de mon parfum patchouli de Dior et mes soins visage tailles voyage.

Ce que vous aimez le plus?
Mon travail, ma montre Zenith vintage et un gin martini le vendredi soir!

Parler nous un peu plus de votre travail au sein de la maison Assouline, quelle est la partie la plus challenging?
Je gère le côté commercial de la marque. Passer des ventes, au marketing, à la communication, à la logistique ou au développement international de la maison. C'est passionnant de donner vie à ces merveilleux titres que mes parents créent et dont ils s'occupent du côté créatif. La partie la plus difficile, même si c'est un plaisir de se lever le matin pour participer à ces projets passionants, c'est la gestion des personnes. Surtout à distance pendant une pandémie qui est un défi particulièrement intéressant. Il vous fait grandir et affiner vos capacités à gérer des situations inatendues. 2020 m'a fait évoluer tant en tant que personne et encore plus en tant que manager.


Alexandre lors d'une séance photo pour le magazine Willow Speaks - présentant le meilleur de l'art et de la culture.

Comment développer sa marque dans le monde d'aujourd'hui?
Lorsque vous avez votre idée et votre concept notamment la raison fondamentale qui va faire vivre et exister la marque, vous devez y rester fidèle. Poursuivez cette direction et expliquez-la constamment à vos équipes, afin qu'elles puissent y adhérer et suivre en conséquence. Il est aussi essentiel d'avoir l'esprit ouvert pour affiner la direction sans pour autant sortir de la trajectoire. Votre équipe vous a rejoint pour cette raison, donc expliquez et ré-expliquer lorsque nécessaire votre vision encore et encore. C'est ainsi que vous développerez votre marque avec succès, avec des personnes de qualité à vos côtés. Des talents en qui vous pouvez avoir confiance et qui comprennent votre vision. Parce que personne n'est plus enthousiaste que vous ou ne voit le potentiel du projet comme vous, ne vous abstenez pas de le communiquer pour que les autres puissent vous rejoindre dans votre voyage.


Alexandre devant une bibliothèque à couper le souffle au siège d'Assouline.

Si vous aviez le pouvoir de changer quelque chose dans le monde, que serait-ce ?
J'aimerais que les différentes cultures s'acceptent mieux les unes les autres.

Que lisez-vous en ce moment ? 
La série SAS de 200 romans d'espionnage de Gérard de Villiers - à la découverte d'une nouvelle ville en suivant les folles histoires du protagoniste. Il y a plus de 100 éditions, donc quand j'en termine une, je passe à la suivante.

Quelle est la prochaine étape pour Alexandre?
Faire partie d'une entreprise familiale est passionnant, travailler avec ses proches et développer un héritage - mais je veux aussi faire l'expérience de créer d'une entreprise à partir de rien. J'ai quelques idées que je souhaite explorer, mais je trouve rarement le temps car nous avons toujours de nouveaux projets passionnants en cours de développement qui me tiennent occupés!


Alexandre lors d'une séance de dédicace chez Domio Home Interiors à Kiev, en Ukraine. 

ACHETER LA SÉLECTION