Interview avec Jean-Charles, jeune papa et Entrepreneur

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Jean-Charles, qui a eu 35 ans cette année. Jeune père d'une petite Mila, il a fondé deux sociétés de vente en ligne dans le domaine de l'automobile. Jean-Charles est aussi mannequin, une activité qu'il a ralentie depuis qu'il a fondé sa petite famille.

Home is... 
Une maison de campagne à 5 minutes de la ville. Moderne mais chaleureuse avec beaucoup de bois, une piscine avec un beau jardin, qui me demande du temps. Avec le temps, je passe moins de temps en ville et j’aime me sentir bien chez moi, recevoir mes amis pour un apéro-dinatoire.

Aventurier, métropolitain ou hédoniste ? 
Hédoniste c’est certain. J’ai toujours voulu être un aventurier mais la vérité c’est que j’ai plutôt les pieds sur terre à réfléchir à tout, un peu trop.

Jean-Charles à l'Hôtel du Cap-Eden-Roc, Antibes

Que signifie pour vous être un Gentle man? 
Etre proche des siens! Je pense que beaucoup d’hommes ont du mal à faire la différence entre être fort dans leur vie professionnelle et doux et affectueux avec leurs proches, leur famille et leurs amis. Je vois encore beaucoup trop de matchos autour de moi, je trouve cela terriblement dépassé à notre époque.
Un lieu privilégié à recommander pour un premier rendez-vous? 
C'est une bonne question à laquelle, après 10 ans de relation, j'ai du mal à répondre. Je dirais votre restaurant intime préféré, un endroit où vous vous sentez à l'aise.

Destination(s) de vacances? 
Je suis partisan du « partir souvent proche plutôt qu’une fois loin ». J’ai mes habitudes à Port Grimaud à 1h de chez moi. Des maisons de toutes les couleurs au bord de l’eau avec un amarrage privé. J’ai l’impression d’être tellement loin de ma vie quotidienne. C’est clairement un paradis accessible rapidement le week-end depuis ma résidence à Aix-en-Provence. Il y à ensuite beaucoup trop d’endroits que je pourrais conseiller, je suis aussi bien amoureux de New-york ou Londres pour l’effervescence de la ville que des plages abandonnées en Grèce ou à Ibiza par exemple.


Avez-vous un secret beauté ? 
Très honnêtement aucun. Avec l’âge, j'ai récemment pensé à acheter une crème pour le visage afin de limiter les dégâts du temps. The Gentler est un excellent moyen pour moi de trouver une sélection de produits répondant à mes attentes, sans perdre trop de temps en ligne. Je suis par ailleurs anti-produits marquetés par des "influenceurs".

Votre trousse de survie lorsque vous voyagez? 
Ce n’est pas chez moi que l’on va retrouver une grosse trousse de toilette. Je suis plutôt du genre à mettre dans mes bagages une brosse à dent, un bon déodorant et une laque. Minimum vital, je n’ai pas besoin de plus en voyage.

Uni (sex) N°5 déodorant, Agent Nateur, disponible sur thegentler.co

Ce que vous aimez le plus? 
Faire du sport dès que j’ai un moment de libre, non plus pour le physique contrairement à l’époque mais pour évacuer. J'aime regarder ma collection de voiture dont je suis fan! Et bien sûr voyager et recevoir mes amis pour un repas.

Une préoccupation écologique que vous voulez partager?
Mes préoccupations écologiques sont de plus en plus nombreuses et je pense que cela devrait être le cas de tous. L’élevage intensif, la souffrance animale et la pollution des océans sont dramatiques pour moi. Il m’arrive d’être vraiment déprimé lorsque je tombe sur des vidéos de pages militantes que je suis sur les réseaux. Ma compagne me demande pourquoi je regarde tout ça. Je lui réponds simplement que même si c’est parfois dur à regarder je préfère ne pas fermer les yeux. Je ne mange plus de viande depuis cinq ans et je réduis ma consommation de poisson. Ma femme m’a suivi dans ce mode de vie et j’éduque ma jeune fille dans ce sens. On mange local – Bio et on oublie tous les légumes emballés sous vide. A la maison c’est tri des déchets. L’incivilité de certains nous donne parfois l’impression de faire tout cela pour rien mais je reste convaincu que les consciences s’éveillent. Bien certain que la prochaine génération sera plus disciplinée et réfléchie que nous pouvons l’être.

ACHETER LA SÉLECTION